Lois de probabilité

2 1 584

Bienvenue dans le cours de : Lois de probabilité pour le terminale. vous trouverez les exercices ( exemples ) corrigés à la fin du cours.

Variable aléatoire discrète

Définition

Lorsque l’on associe à chaque éventualité d’un univers Ω d’une expérience aléatoire un nombre réel, on dit que l’on définit une variable aléatoire sur Ω

La variable aléatoire X est à valeurs x1,x2, …, xn on dit que X est une variable aléatoire discrète

Exemple :

Une urne contient 6 boules jaunes, 3 boules Noirs et 1 boule blanche On prend une boule au hasard.

  • Si elle est blanche, on gagne 3 euros   :     B est l’événement “la boule est blanche “.
  • Si elle est Noire, on gagne 1euro    :             N est l’événement “la boule est Noir
  • Si elle est jaune, on ne gagne rien  :             J est l’événement “la boule est jaune “.

Couleur boule

B

N

J

X

3

1

0

On a l’univers Ω ={B, N, J} , et la variable X, appelée variable aléatoire, associée au nombre d’euro que l’on gagne, prend les valeurs 0 , 1 ou 3 : on note X(Ω) ={0 , 1 , 3}

Loi de probabilité de variable aléatoire

La probabilité de l’évènement « X = xi »  est la probabilité de l’évènement formé de toutes les issues associées au nombre xi

La donnée de toutes les probabilités P( X= xi )  est la loi de probabilité discrète de la variable aléatoire X :

xi

x1

x2

xn

TOTAL

P( X= xi )

p1

p2

   

pn

1

On reprend l’énoncé de l’exemple précédent :

  • La probabilité de gagner 3 euros , notée P( X= 3 ) = \frac{1}{10}
  • La probabilité de gagner 1euro, notée P( X= 1 ) = \frac{3}{10}
  • La probabilité de gagner 0 euro , notée P( X= 0 ) = \frac{6}{10}

On définit ainsi une loi de probabilité de la variable aléatoire X :

Valeurs de xi

0

1

3

P( X= xi )

0,6

0,3

0,1

P( X= 0 ) +P( X= 1 ) +P( X= 3 ) =1

Espérance mathématique d’une variable aléatoire

Définition :

L’espérance mathématique d’une variable aléatoire X qui suit une loi de probabilité est la moyenne :  E(X) = p1 × x1 + p2 × x2 + p3 × x3+…+pn×xn

On l’écrit aussi sous forme :  E(X)= \sum_{i=1}^{n}p_{i}\times x_{i}

L’espérance de cette loi de probabilité de l’exemple précédent est :

E(X) = 0.6 × 0 + 0.3 × 1 + 0.1 × 3=0.6

Variance et écart type d’une variable aléatoire discrète

La variance d’une variable aléatoire discrète X, notée V(X) est le nombre réel positif :         V(X)= \sum_{i=1}^{n}p_{i}\times \left (x _{i} \right-E(X) )^{2}

L’écart type est la racine carrée de la variance :     σ =\sqrt{V(X)}

  • Autre formule possible pour calculer la variance : V(X)= \sum_{i=1}^{n}p_{i}\times x _{i}^{2}-(E(X))^{2}

 

Loi binomiale

Épreuve de Bernoulli

Définition :

Une épreuve de Bernoulli est une expérience aléatoire à deux issues : (« succès » ou « échec »)

Loi de Bernoulli

Définition

Une loi de Bernoulli est une loi de probabilité qui suit le schéma suivant :

  • la probabilité d’obtenir un succès est égale à p
  • la probabilité d’obtenir un échec est égale à q= 1 – p
      • p est appelé le paramètre de la loi de Bernoulli

Exemples :

On tire au hasard une boule d’une urne qui contient 10 boules, 3 sont blanches et 7 sont noires.

On considère comme succès « tirer une boule blanche » et échec « tirer une boule noire ».

la probabilité d’obtenir un succès est p= \frac{3}{10}  et la probabilité d’obtenir un échec est q= \frac{7}{10}  ( q=1-p)

  • Au succès, on peut associer le nombre 1
  • A l’échec on peut associer le nombre 0.

Pendant un tirage La variable aléatoire X « nombre de succès » peut prendre soit  :

  • X=1      si la boule tirée est blanche
  • X=0      si la boule tirée est noire

La loi de probabilité de X est :

xi

0

1

P( X= xi )

q= \frac{7}{10}

p= \frac{3}{10}

On dit que La variable aléatoire X suit une loi de Bernoulli de paramètre p

 

Schéma de Bernoulli

Définition :

Un schéma de Bernoulli est la répétition de n épreuves de Bernoulli identiques et indépendantes pour lesquelles la probabilité du succès est p On considère un schéma de n épreuves de Bernoulli représentée par un arbre et k est un entier compris entre 0 et n.

L’entier \binom{n}{k} est le nombre de chemins de l’arbre réalisant k succès parmi n épreuve.

Exemple :

Une urne contient 10 boules : 6 rouges et 4 boules blanches. On prélève au hasard successivement, avec remise, 4 boules de l’urne. X désigne le nombre de boules rouges obtenues à l’issue des 3 tirages. Quelle est la loi de probabilité de la variable aléatoire X ?

Solution : Un tirage de 4 boules consiste en 3 épreuves, identiques et indépendantes (puisque les prélèvements sont avec remise). Chaque épreuve a deux issues possibles : « succès »  S : la boule est blanche avec la probabilité p=0.4 « échec » \bar{S} : la boule est rouge avec la probabilité q=0.6

La variable aléatoire X « nombre de succès » suit la loi B(n,p) de paramètres n =3  et p=0.4

La loi de probabilité de X est résumée dans le tableau:

xi

0

1

2

3

Total

P( X= xi )

1x0,40x0,63

3x0,41x0,62

3x0,42x0,61

1x0,43x0,60

1

  • X : la variable aléatoire qui donne le nombre de succès.
  • p :  la probabilité du succès
  • q=1-p probabilité de l’échec .

Alors X suit la loi binomiale de paramètres n et p et pour tout entier k compris entre 0 et n , on a : la formule générale:      P(X=k)=\binom{n}{k}\times p^{k}\times q^{n-k}

Le coefficient binomial \binom{n}{k}=\frac{n!}{k!(n-k)!}   est le nombre entier de chemins de l’arbre réalisant k succès parmi n

\binom{3}{0}=1  ;   \binom{3}{1}=3  ; \binom{3}{2}=3     \binom{3}{0}=1

Les coefficients binomiaux 1 3 3 1 indiquent le nombre de chemins de l’arbre réalisant k succès.

Exemple

  • On a mis dans une urne 100 boules : 25 bleues et 75 rouges.
    • On appelle succès l’évènement : « obtenir une boule bleue ».
    • Une partie de jeu consiste à tirer successivement 7 boules avec remise.
    • On appelle la variable aléatoire qui donne le nombre de boules bleues obtenues au cours d’une partie.
  1. Quelle est la loi de probabilité suivie par X  ?
  2. Quelle est la probabilité d’avoir 5 boules bleues ?

Solution :

  1.  Il y a  n=7 épreuves de Bernoulli identiques et indépendantes, avec p=0,25  probabilité de succès  et q=0,75 probabilité d’échec  . Donc la variable aléatoire suit la loi binomiale B(7;0,25)
  2. P(X=5)=\binom{7}{5}\times 0,25^{5}\times 0,75^{2}

Si vous avez des remarques ou des questions à propos du cours : Lois de probabilités , laissez les dans les commentaires

80%
Awesome
  • Design
2 commentaires
  1. med dit

    bon courage

    1. ALI dit

      a toi aussi Mr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More