Devenir orthodontiste : quelles sont les études à faire ?

Devenir orthodontiste : quelles sont les études à faire ?

Le corps médical est composé de plusieurs spécialités. Parmi celles-ci figurent les orthodontistes. Ces derniers sont sollicités pour leur expertise dans le traitement des anomalies dento-faciales. Si vous vous demandez comment exercer cette profession, vous êtes au bon endroit. Découvrez dans cet article les détails sur cette profession et les études requises pour l’exercer. 

Qu’est-ce qu’un orthodontiste ?

Qu’est-ce qu’un orthodontiste ?


Formé dans une école de formation en orthodontie, l’orthodontiste est avant tout un médecin. Contrairement au dentiste qui s’occupe de la santé bucco-dentaire globale, il est spécialisé dans la chirurgie dentaire et dans l’orthopédie dento-faciale. Il se charge ainsi du diagnostic, de la prévention et de la correction des problèmes d’alignement dentaire et des mâchoires.

Ce que veulent les patients qui consultent un orthodontiste est d’obtenir une dentition parfaite. C’est justement dans cette perspective que le professionnel acquiert diverses compétences durant sa formation. Parmi ces dernières, il faut citer le développement et la prévention des problèmes liés à la dentition. 

L’orthodontiste peut travailler aussi bien dans des cabinets privés qu’en milieux hospitaliers. La plupart des spécialistes exercent en privé et suivent des pratiques qui leur sont propres. D’autres choisissent les cliniques dentaires ou les établissements de soins de santé. 

Quelle formation pour devenir orthodontiste ?

Quelle formation pour devenir orthodontiste ?


Pour devenir un orthodontiste, vous devez avoir un diplôme qui atteste de vos études spécialisées en orthopédie dento-faciale. Pour y parvenir, la première étape après le baccalauréat consiste à effectuer une première année commune aux études de santé. Ensuite, l’étudiant choisit le domaine de la chirurgie dentaire dans lequel la formation se déroule uniquement en faculté d’odontologie. 

Voir aussi:  Étudiants : les clés pour réussir vos examens

Après cela, le cursus universitaire à suivre s’étend sur 6 années et comprend trois cycles. Le premier cycle et le deuxième cycle durent 2 ans. Le troisième cycle, quant à lui, dure une année et s’achève avec la présentation d’une thèse. Il faut noter que durant le dernier cycle, l’étudiant a le choix entre le cycle court et le cycle long. Le cycle court aboutit à un diplôme d’État de docteur en chirurgie dentaire. 

Le cycle long, encore appelé l’internat, est la voie d’accès à une spécialisation complète dans le domaine de l’orthodontie. Il s’étend sur 3 ans avec l’avantage exclusif d’obtenir un diplôme d’études spécialisées en orthopédie dento-faciale. À ce moment, l’étudiant devient orthodontiste.

Toutefois, il est assez fréquent de voir des orthodontistes qui exercent librement leur fonction sans suivre le cycle long. Pour cela, vous devez avoir recours à un CES, avec une spécialisation dans la filière de soins orthodontiques. Si cette solution n’est pas toujours conseillée, elle permet de proposer des services en tant qu’orthodontiste.

Quelles sont les qualités pour être orthodontiste ?

Comme dans tout autre secteur, le métier d’orthodontiste requiert certaines qualités. Parmi celles-ci, vous avez le sens de l’écoute. Cette qualité est indispensable, car le spécialiste est en contact permanent avec des patients dont les problèmes ne sont pas toujours identiques.

En développant un excellent sens relationnel et l’écoute, le spécialiste instaure un climat de confiance avec ses patients. De même, un orthodontiste doit avoir une bonne dextérité. Il doit également être en mesure d’agir de façon prompte dans l’urgence.

Voir aussi:  Les certifications professionnelles dans l’immobilier

Laisser un commentaire